Voyage ethnique

Voyage ethno et l’immersion au coeur des peuples d’Asie centrale

«Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer»
Alexandra David Neel

L’Ouzbékistan, au cœur de l’Asie centrale, est un pays unique en son genre.

Carrefour des religions à la croisée des influences zoroastres, bouddhistes, chrétiennes et musulmanes. Certaines traditions laissées par le chamanisme ou le mazdéisme se pratiquent de nos jours.

De chacun de ces visages, l’Ouzbékistan a conservé un héritage, à travers le mode de vie de sa population et de ces ethnies.

La nouvelle mosaïque faite de peuples, de langages, de traditions est un fruit foux de couleurs et de visages.

Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau circuit – ethno voyage «Mille et un visages de la route de la soie».

L`originalité de l`Ouzbékistan se cache dans le fait que peuplé de plus de 130 ethnies, il représente la plaque tournante de cultures, de faciès et de religions. L`une des rares régions où on peut rencontrer les nomades kirghizes, kazakhs, karakalpaks aux yeux bridés ainsi que les sédentaires sardes et au faciès tout à fait européen.

Il s`agit de la découverte dans un seul pays des ethnies les plus présentes et les plus racés de l`Asie centrale dans leur environnement naturel- dans les villages authentiques, éloignés des grands axes touristiques aux maisons en pisé, dont le mode de vie n`a pas changé depuis des siècles.

L`escale dans le village Mitan situé dans le vaste et splendide district de Samarcande et majoritairement peuplé par les Ouzbeks, ouvre la voie des rencontres avec une population aux sourires et à l’accueil inoubliable.

La rencontre des Kirghizs de la vallée de Fergana est une possibilité exceptionnelle d`assister au procéssus du traitement de la laine, la fabrication du feutre et du tissage des kilims.

La découverte du village des Turkmnes prevoit la familiarisation avec le type de construction des chateaux — forts qui dominaient autrefois toutes la plaine du Turkestan ainsi que le plaisir de balade à dos de chameau.

Le passage dans les petites ruelles de Boukhara la Sainte offre la chance unique d`apprendre l`histoire de la synagogue la plus ancienne de tout l`Ouzbékistan, racontée par le Juif de Boukhara.

Avec la population tadjike on découvre le districts culturel Baïssoun qui fait partie de la liste du patrimoine culturel immatériel de l`UNESCO.

La rencontre avec les jeunes ouzbeks qui apprennent le français dans une école coranique la plus petite de tout le pays représente la possibilité de communiquer avec les gens du pays sens aucun intermédiaire.

Le but de notre projet est de mettre l’Homme et la Rencontre au centre du voyage. On prend le temps de comprendre la vie des gens du pays, on échange des connaissances, des histoires et de ces échanges naissent de nouvelles idées, des amitiés et surtout beaucoup de souvenirs …

Contactez-moi pour obtenir un devis et un programme détaillé.

Дата: 29.08.2017   Автор:    Категория: Articles